Share Poll

Poll link

500 px
350 px
250 px
Preview

widget preview:

Width - px Height - px

Close preview
! You are using a non-supported browser Your browser version is not optimised for Toluna, we recommend that you install the latest version Upgrade
Our Privacy Notice governs your membership of our Influencer Panel, which you can access here. Our website uses cookies. Like in the offline world, cookies make things better. To learn more about the cookies we use, check out our Cookies policy.

timimis

  1 month ago

Du "simple" racisme libéré

Je rentre du supermarché où je viens d'assister à une scène choquante, dans le vrai sens du terme...
Qui d'autre que Toluna pour raconter ma "mésaventure", afin de me libérer un tant soi peu de cette sensation nauséabonde de haine et de saleté ?

Je prends la file d'attente à la caisse, qui s'agrandit petit à petit derrière moi.
Un monsieur, 65 - 70 ans, vient se poster juste devant moi et dépose son panier... Va-t-il rester là à faire la queue, genre l'air de rien devant le reste de la file ?
Bon, voyant qu'il n'est pas décidé à bouger, je me permets de lui faire remarquer que la file est derrière moi... loin derrière.
Il tente de noyer le poisson, me disant qu'il fait une petit pause; OK, ça sent le "l'air de rien, si ça passe, c'est tout bénéf pour moi", et pour appuyer son discours (voyant certainement que je n'y prête pas attention), il tente de me poser la main sur l'épaule... euh, halte là ! Je ne supporte pas ces signes de familiarité alors qu'il était en train de gruger tout le monde. Mais je garde mon sang-froid et ma bonne civilité, en lui disant poliment de ne pas me toucher.

Juste là, vous allez me dire, rien de bizarre...
C'est à ce moment que le jeune homme derrière moi entre en jeu, quand l'homme plus âgé tente de me dire que c'est un geste amical ("où ton amitié ? quand tu ne sais même pas demander si tu peux passer si tu es pressé ?" ça, c'est dans ma tête), qu'il n'y a pas de mal, etc.
Devant mon impassibilité, le jeune homme, donc, lui demande, poliment et gentiment, de rejoindre le bout de la file, en ajoutant "un peu de respect envers les femmes", probablement en réponse à une réflexion misogyne de l'homme âgé (je ne l'écoutais déjà plus à ce moment-là).

Et là, sans autre forme de discussion, d'échanges, j'entends l'homme dire "tu es d'où, toi ? pas de France, vue ta couleur !".
J'ai levé les yeux, croyant avoir rêvé (ou plutôt cauchemardé) cette réplique et en me retournant, je vois le jeune homme, une couleur de peau un tantinet plus foncée que la mienne (bon, pas de mal, je suis blanche de chez blanche).

Et une autre: "retourne chez toi, moi je suis chez moi; je fais ce que je veux et si tu n'es pas content, fermes ta g..." de la part du "vieux".

Oh là ! Je n'ai pas rêvé ! Ces mots ont bien été prononcés !!!
Sans aucune autre forme de discussion, juste pour une place dans la file d'attente !!!

Le jeune homme n'a rien répliqué, et puis nous sommes passé en caisse, côte à côte finalement.
Je n'ai pas eu le temps de dire quoique ce soit.
Aux caisses, des femmes et deux vigiles... euh, pardon, je n'avais jamais remarqué, mais tous de couleurs de peau assez foncées.
Ce n'est effectivement pas une notion importante chez un être humain que je rencontre, que je croise, et je n'y prête d'habitude aucune attention, mais dans ce contexte, encore pardon de l'avoir remarqué.
Était-ce de l'inconscience de la part de l'homme âgé, de manquer de respect, voire d'insulter de nombreuses autres personnes présentes soit sur leur lieu de travail, soit dans leur quotidien ?
De la bêtise ? Ça, ce n'est plus à démontrer !


Alors, ça y est, le racisme s'est démocratisé ?
Aujourd'hui, on peut dire tout ce qui nous passe par la tête ?
On peut insulter un être humain, juste parce qu'il n'a pas la même couleur de peau que soi ?
On peut supposer que si un être humain n'a pas la peau blanche, il n'est pas français ? C'est devenu un axiome ? Un théorème ? Ce n'est plus à démontrer ?

Que s'était-il passé ?
Il y a encore quelques années, voire quelques mois, des idées telles que celles-ci, certain.e.s pouvaient les penser, mais ne se permettaient pas de les servir comme ça, aussi naturellement !
Parce que là, rien de plus naturel, c'est parti tout seul, sans que personne ne put le pressentir !
L'exemple de certaines personnes publiques y seraient-elles pour quelque chose? Puisque certain.e.s crient haut et fort leur idéologie, pourquoi pas le simple quidam, après tout ?

Je suis abasourdie devant tant de haine, comme éclaboussée d'un purin nauséabond venu d'une autre époque, révoltée, peu encline à m'associer à l'espèce humaine...

Quelques connaissances m'avaient racontée des "anecdotes" peu flatteuses sur une recrudescence de la libéralisation de la parole, pas dans le bons sens, des propos xénophobes, homophobes, contre les détenteurs des prestations sociales, mais je n'avais pas été témoin, et pensaient à des actes isolés.
Je croyais cette époque révolue, loin derrière nous; les pensées, puisque chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais pas des paroles, pas des insultes à tout bout de champs !
Plus aucun respect entre les êtres humains !!! Plus que de la différence, de la haine !!!


Avez-vous la sensation (comme mois ce soir) que la parole s'est libérée, la parole haineuse, sans aucune formalité ?
Reply
Post

balibellule

  1 month ago
A Fréjus-St Raphaël il est courant de se faire "doubler" voire pousser dans les queues des caisses de supermarché par des gens âgés sans éducation. Si, si cela existe.
Depuis 10 ans, lorsque cela m'arrive j'ai pour habitude de les fixer droit dans les yeux et de dire très fort, afin que tout le monde entente : "Monsieur, (ou Madame) je vous en prie, je comprends qu'à votre âge vous soyez pressé : le cimetière vous attend !" en général, il ou elle se tape la honte et change de caisse. Cela a d'ailleurs fait rire un ami, plus jeune que moi de 15 ans, avec qui je faisais les courses lorsque je me suis faite défoncer les mollets par le chariot d'un "senior" pressé qui était derrière moi et que j'ai laissé passer avec ma petite phrase sur les cimetières. Il a tant ri, qu'il l'a reprise dans son roman "Lithium" (A. Gougaud).
Reply
1 comments

natvdwalle

  1 month ago
Vu les résultats des élections, cela risque d'être de plus en plus fréquent
Ce sont les boomers aisés qui dans mon coin se comportent le plus de cette façon
Ils ont eu tout, une vie facile sans soucis
Ils reprochent aux jeunes d'être des fainéants et des irrespectueux
Mais oublient vite que mai 68, c'est eux
Ils oublient aussi volontiers que les confinements, c'était pour les protéger et entre nous ce sont eux qui ralaient le plus et faisaient leur petites courses quotidiennes à l'heure à laquelle les actifs pouvaient le faire.....
Je pense qu'on peut lire le nouveau livre de François de closet pour comprendre ce comportement
Reply
2 comments

ginat

  1 month ago
Depuis le confinement, l'agressivité c'est multiplier, en particulier chez les personnes âgées....
Pour ma part lors du deuxième confinement à 18h, je devais évidemment faire mes courses un samedi, je me suis fait allumée en caisse également parce que je Devais laisser passer pépé et mémé derrière moi... En temps normal je le fais. Mais là, confinement obligé, plus agressivité gratuite, j'ai dis non, en leur expliquant que vu la situation ils n'ont qu'à venir en semaine plutôt que d'emmerder les actifs le weekend !!!
Et bien, je peux vous dire que personne ne les a soutenu, ils se sont tuent et sont partis à une caisse plus loin sous le regard des clients désespérés de devoir comme moi faire leurs courses un jour de weekend !
Le respect je le donne, c'est normal, mais je veux également le respect.
Et pour finir, j'adore ces gens qui critiquent ouvertement arabes et noirs, moi, je suis désolée, mais je suis bien contente de les trouver aux urgences !!!! Ce n'est jamais Monsieur Dupont qui s'occupe de ma famille à l'Hôpital....
Reply
1 comments

chantaletta

  1 month ago
la bêtise est humaine et le restera toujours, j'ai la chance de ne pas croiser de telle situation, je ne sais pas si le monde à la campagne est bienveillant, mais me connaissant j'aurais ramené ma fraise pour défendre ce pauvre garçon comme quoi il n’y a pas que les jeunes qui ne savent pas ce que le respect veut dire, les vieux sont capables du pire, tu nous en donne la preuve... Reply
1 comments

PUAMANA

  1 month ago
Ta discussion m'évoque ce que j'ai entendu la semaine dernière, j'attendais mon tour au supermarché et derrière moi ,se trouvait une dame d'un Age bien avancé ( voire 80 ans ) avec un caddy plein .Elle laisse passer une dame avec un climatiseur croyant que celle cii passe dans l'allée . Mais non celle ci se met derrière moi et téléphone .
La dame âgée se colle à moi et reprend sa place .La dame au climatiseur lui dit que c'était sa place et qu'elle ne respecte pas une dame âgée et noire de surcroit ..La dame de 8à ans lui fait la remarque qu'elle a eu la politesse de lui laisser le passage mais qu'elle était avant elle . Les mots montent entre elles deux .Avec des sous entendus de racisme dénoncée par la personne de couleur .Je leur ai demandé de se calmer et de respecter l'ordre des arrivées dans la queue . C'est à croire que les gens se défoulent quand elles font leurs courses .Ente l'Age et la couleur de peau, j'ai crains que la situation dégénère vite et qu'une sorte un couteau . OK à Marseille, on s'échauffe vite mais la vie est déjà asse difficile comme cela pour ne pas nous la pourrir plus .Belle soirée
Reply
1 comments

VOUKADINE

  1 month ago
Certes, une société n'est vivable que s'il existe un minimum de respect entre les individus la composant. Mais est-ce que le "respect" invoqué par vous est seulement bafoué par les racistes ou les xénophobes... ?
Bien sûr que non : tous les adeptes du wokisme (ou de la cancel culture), qui voudraient imposer les valeurs et normes de minorités à la majorité, croyez-vous qu'ils respectent cette majorité ? Celà n'excuse pas les dérapages verbaux de ceux que vous condamnez mais cela peut sans doute les expliquer !
Reply
1 comments

loloricol

  1 month ago
très franchement cette scène ne m'étonne même plus :-(
Mais au-delà de ce racisme assumé, il y a surtout un bon vieux con aigri ! Je crois que je n'aurai su quoi dire ou faire...En fait, je crois aussi que la tolérance n'est plus, le respect des valeurs, de l'autre, quelque soit son origine ou sa condition sociale, ne fait plus partie des bases éducatives et pire encore humaines :-(
Reply
2 comments

marville93

  1 month ago
Comme souvent dans ces histoires on a toujours le beau rôle. Je te rassure la "parole haineuse" n'a pas eu besoin d'être libérée mais elle ne te gênait sans doute pas à l'époque. La ségrégation haineuse des non-injectés du covid ne semble pas t'avoir touché, ni la haine anti-Russe actuelle ... avec l'âge je commence à connaitre la nature humaine. Ta posture d'héroïne au grand coeur cache trop souvent du narcissisme profond. Si tu veux une médaille demande là à Macron. Reply
2 comments

francoise.apicella

  1 month ago
ma mère est espagnole et pendant des années j'ai subi des réflexions comme" tu viens manger notre pain" je pense que le racisme a toujours existé mais là il atteint un point le plus haut il y aura toujours des personnes malveillantes et je pense qu'il ne faut pas y fasse attention car elles ne méritent pas que l'on se mette en colère, ces gens sont stériles et ce qu'elles devraient se dire qu'un jour leur enfants ou petits enfants tomberont amoureux d'une personne différente.
l
Reply
2 comments

souris☺chachacha

  1 month ago
Ce n'est pas du racisme c'est de la connerie.
J'ai vécu exactement la même situation il y a peu d'années, sauf que c'était l'inverse, c'était des noirs qui insultaient un blanc (moi), parce qu'il ne se laissait pas doubler par une métis dans une file d'attente à la poste. Et bien évidement si je ne voulais pas qu'elle me double comme elle l'avait fait avec tous les autres, c'est parce que j'étais raciste. Et tous les blancs qui étaient là, fermaient leur gueule parce qu'ils avaient peur de 2 grands noirs agressifs.
Alors je répète que ce n'est pas du racisme, quand on a envie de faire chier quelqu'un on tape là où ça fait mal, si c'est des gros on va en user, etc.
Reply
1 comments

Copied to clipboard

You’re almost there

In order to create content on the community

Verify your Email / resend
No thanks, I’m just looking

OK
Cancel
We have disabled our Facebook login process. Please enter your Facebook email to receive a password creation link.
Please enter a valid Email
Cancel
We're working on it...
When you upload a picture, our site looks better.
Upload