Share Poll

Poll link

500 px
350 px
250 px
Preview

widget preview:

Width - px Height - px

Close preview
! You are using a non-supported browser Your browser version is not optimised for Toluna, we recommend that you install the latest version Upgrade
Our Privacy Notice governs your membership of our Influencer Panel, which you can access here. Our website uses cookies. Like in the offline world, cookies make things better. To learn more about the cookies we use, check out our Cookies policy.

Une affaire concernant l'application de rencontre Tinder revient sur le tapis, trois ans après avoir été révélée.

En 2019, la journaliste Judith Duportail a raconté dans son livre "L'amour sous algorithme" que sur Tinder, moins vous êtes beau, moins vous risquez de croiser quelqu'un de beau. Cet algorithme de Tinder continue de faire parler et a été adapté dans un documentaire pour France 2 cette semaine.

L'application avait mis en place une notation des utilisateurs, connue sous le nom de “score de désirabilité”, ou encore “Elo Score”.

Il s'agit d'un système de classement des hommes et des femmes sur l’application, avec des notes sur notre attractivité, mais aussi en fonction de notre niveau de revenus, de notre niveau d’études, notre intelligence, ou encore notre QI avec l'analyse de la grammaire, du vocabulaire ou de la longueur de nos réponses sur l’application.
L’"Elo score" prenait également en compte le nombre de "matchs", c'est-à-dire quand deux profils indiquent s’apprécier, ce qui est indispensable pour entamer une discussion en privé. Un utilisateur populaire avec beaucoup de "matchs" se voyait proposer des profils également très appréciés sur l’application. Au contraire, une personne avec une note "basse" avait moins de chances d’être proposée à des profils considérés comme "attirants".

Tinder affirme que cette "note de désirabilité" a été abandonnée et qu'il suffit d'être actif sur l'appli pour avoir un profil plus visible et augmenter ses chances d'avoir un "match".

Avez-vous déjà utilisé des applications/sites de rencontre ? Si oui, avez-vous trouvé des personnes qui vous plaisaient ?

Et si vous vous retrouviez célibataire maintenant, auriez-vous envie de passer par un site de rencontre pour trouver l'amour ?

Partagez votre avis dans les commentaires pour échanger ave la communauté et tenter de gagner des points bonus !

Influencez votre monde,
L'Equipe Toluna
Reply

ANNE5983

  5 months ago
Toutes mes rencontres amoureuses je les ai faite de visu, depuis mon plus jeune âge.
Après mon premier divorce je me suis inscrite sur un site de rencontre pour faire des activités avec d'autres personnes ou en groupe.....du moins c'est ce que je croyais, naïvement. Et après avoir un peu discuté en ligne et ayant trouvé des gens, (curieux toujours des hommes), ayant les mêmes goûts et même affinités je me suis risquée à deux ou trois RV. Bien sûr il s'est avéré que ces messieurs cherchaient une compagne et je ne me rappelle même plus si c'était pour la bagatelle ou pour plus de sérieux, ce que je me rappelle surtout c'est que ce n'était pas du tout ce que je recherchais moi, et j'ai vite mis un terme à mes rencontres, très déçue de la tournure des choses.
Avec le recul maintenant, je sais que c'était bien un site de rencontre "amoureuse", mais j'étais jeune et ces sites ne s'affichaient pas clairement à l'époque.
J'ai néanmoins un couple d'amis, beaucoup plus jeunes que moi qui se sont connus par ce biais, tous deux déçus des rencontres qu'ils faisaient dans la vie de tous les jours. Ils disaient qu'il fallait du temps pour se connaître, et que pour trouver quelqu'un qui vous convienne c'est difficile. Le net, avec l'anonymat ou presque, permet de s'étudier, de partager avant de se rencontrer, tout le temps qu'on le souhaite, et enfin de se découvrir. Si bien que lors de la rencontre on n'est plus "en terre inconnue".
Une façon de voir.
N'empêche qu'ils sont ensemble depuis plus de 10 ans et très heureux.
Personnellement la rencontre d'un inconnu pour moi a plus de charme que celle avec une personne avec qui j'ai discuté virtuellement, enfin en Amour, car le physique pour moi compte aussi beaucoup, il faut qu'on se plaise, et pas seulement en photo. Les gestes, les postures, les regards, sont aussi importants que les mots.
Pourtant, si j'étais un peu plus jeune et célibataire,  peut-être tenterais-je l'expérience de l'appli, pour ne pas être déçue, mais pas à 20, 30 ou même 40 ans, l'âge où l'on est encore très actif, mais plus tard à l'approche de la ménopause quand la lubido diminue un peu et que l'on aspire plus à une présence, à une épaule pour nous soutenir et à de la tendresse.
Là je rechercherais celui qui pourrait me comprendre et m'accepter telle que je suis, soit à "son goût", ayant les mêmes désirs, les mêmes aspirations que moi.
Mais n'étant ni jeune ni célibataire, le problème ne se pose pas, et même si je m'étais trouvée veuve plus jeune, ayant aimé si fort mon compagnon avec un amour en plus partagée, je n'aurais pas pu refaire ma vie.
Maintenant je lui dis toujours de bien se soigner car si lui pourrait me survivre, moi non, du moins je ne le voudrais pas. J'aimerais tant que l'on s'endorme un jour tous deux, quand le moment sera venu, ensemble, sans souffrance, pour ne plus se réveiller.
Mais nous avons encore le temps (^_-)
0 comments

Pqsdoles

  5 months ago
NON
0 comments

ednet

  5 months ago
Non je n'ai jamais utilisé pour ma part une application de rencontre. A mon époque ça n'existait pas.
On se rencontrait soit à l'école ou dans un bar en discutant ou en discothèque.
Cela fait 27 ans que je suis avec mon mari et je l'ai connu à l'école donc du coup je n'ai pas eu besoin d'application mais franchement si je me retrouvais célibataire je ne sais pas si j'utiliserais une application de rencontre.
Je trouve que l'on peut tomber sur quelqu'un de bizarre mais j'ai des amies qui ont trouvé quelqu'un sur une application de rencontres et elles en sont contentes finalement.
il est difficile à notre époque de dialoguer entre les gens qui travaillent toute la journée, les discothèques fermées et la plupart des gens ont le nez sur leur portable.
nous ne communiquons plus entre nous ce qui fait le bonheur des applications de rencontre.
J'ai un collègue qui était timide et il a rencontré sa femme sur une application de rencontres tout simplement.
Je pense que si j'étais célibataire je chercherais plutôt autour de moi si des gens connaissent une personne célibataire correct mais hônnetmeent à mon âge je ne sais pas si je chercherais quelqu'un.
J'ai deux copines célibataires une qui cherchait vraiment à se recaser et elle est toujours célibataire pourtant elle sort elle va danser au restaurant mais ne trouve pas.
Mon autre copine vient de se séparer de son mari après 30 ans de vie commune et ne voulait plus se remettre en couple et surtout elle ne voulait pas entendre parler des applications de rencontres.
Et bien elle vient de rencontrer la perle rare par hasard c'est une amie qui lui a présenté je préfère personnellement ce mode de rencontre car on sait à qui on a à faire tandis que sur les sites ça peut être n'importe quI.
On ne sait pas si la personne en face est serieuse, pourquoi elle est célibataire et ne trouve pas ?
Après je sais que certains ont trouvé l'amour donc il en faut pour tout le monde après tout c'est normal et si les applications peuvent faire le bonheur de gens tant mieux.
0 comments

mer-et-coquillages

  5 months ago
Non, je n'ai jamais utilisé d'applications/sites de rencontre. Si je me retrouvais célibataire maintenant j'aurais envie de passer par un site de rencontre pour trouver l'amour. Tout d'abord parce qu'aujourd'hui, je vis connectée. Alors, je me dis que dans ce cas, trouver l'amour en étant connectée me paraît être une idée normale. Ensuite parce qu'il existe de multiples applications de rencontres sur Internet. De ce fait, je suis certaine d'en trouver au moins une, si ce n'est plusieurs, pour faire mon choix comme applications idéales à utiliser pour faire de nouvelles rencontres. De plus, certaines de mes connaissances adhèrent à ces plateformes de rencontre. Aussi, elles ont souvent trouver l'âme sœur. Même si leurs histoires d'amour n'ont pas duré éternellement, elles ont tout de même rencontré des âmes sœurs avec qui elles ont pu faire un bout de chemin dans leur vie. De mon point de vue, la qualité est plus importante que la quantité. Donc, mieux vaut être avec quelqu'un pendant moins de temps que rester avec cette personne toute sa vie et être malheureux. En plus, ces personnes de ma connaissance m'ont rapporté qu'elles avaient fait de multiples rencontres par le biais de ces applications. Jamais, vu leur travail et leurs journées prenantes et harassantes, elles auraient eu le temps et l'opportunité de rencontrer autant de personnes dans la vie et de visu. De plus, quand elles ont décidé de donner rendez-vous aux personnes qui leur plaisaient, les rencontres se sont toujours agréablement passées, même si cela ne s'était pas toujours traduit par un coup de foudre.
0 comments

zoeflag

  5 months ago
C'est très bien que Tinder ait revu leurs critères .Trouver l'amour sous algorithmes ,est basé sur des exigences trop defavorisantes ..et.surtout de valorisantes .pour l'individu,homme ou femme .Bien sur qu'il faut avoir des bases.communes des objectifs semblables ..pour tenter une union.solide et sincère....Rien n'est gagné au départ...C'est une entreprise qui doit se faire avec patience,..
Ce genre de rencontre ,est d'actualité..et certains se lancent dans cette aventure. à risques avec l'espoir de.combler un manque ,certains solitaires voyant que les années passant trop vite osent tenter leur.chance .
Il faut une bonne.dose de.courage, un élan de croyance pour franchir le pas .
Mais pourquoi pas ...cela peut aboutir positivement ...
Il est tout à fait possible de rencontrer un être honnête et qui est prêt à vivre au mieux cette rencontre ...
De toute façon, c'est prendre des.risques ...
Il faut y aller avec Prudence sans précipitation en étant soi même ,si l'échec est au bout c'était le risque à prendre.
Un.defi de taille mais qui valait le coup d'être tenté ..
C'est vrai qu'il vaut mieux.etre seul que mal accompagné.
Chacun essaye d'organiser sa vie privée au mieux en sachant.que ce n'est pas.si.simple....surtout de nos jours où les Exigences ne.sont plus les mêmes qu' avant....
.
.
.
0 comments

cecile

  5 months ago
Pas de Tinder surprise
1 comments

sylvie9595

  5 months ago
Je n'ai jamais utilisé ce genre de site et j'en ai pas besoin. Car je vis avec un homme que j'aime énormement et qui m'aime lui aussi.
Mais je trouve cette méthode vraiment pas bien, c'est un grand n'importe quoi!!!
0 comments

aurelia.de-miras

  5 months ago
Ces sites sont utiles et rendent service à beaucoup de gens seuls.AQttention cependant de ne pas réduire les personnes à des notions primaires et des canons de beauté injustes.Ce n'est pas valorisant et ce genre de discours que révèle tinder peut blésser et induire les gens en isolement5je suis pas beau,je trouverai pas)
0 comments

Globalbest

  5 months ago
Je fait partie de la catégorie des personnes très méfiante en général à l'égard de bon nombre d'applications... J'ai toujours été surprise, étonnée que l'on puisse trouver "le vrai amour" uniquement à partir d'algorithmes, lesquels sont un mixage, un mélange de certains critères bien définis pour tenter de persuader certaines et certains qu'à coup sûr, ils vont trouver l'amour... Mais le virtuel et l'utopie font encore une fois leur oeuvre... De plus, je trouve, d'après ce que je lis que "Thinder" semble "avec cet indice de "désirabilité" être une application très discriminatoire uniquement basée sur la beauté et c'est bien là, la cause première du problème... La beauté est quelque chose de non palpable, d'abstrait, c'est loin d'être une science exacte, alors sur quoi se base t-on pour décréter arbitrairement que tel ou tel individu entre dans le critère beauté ou non...Des algorithmes, dépourvus de sens qui se basent sur des données totalement aléatoires... S'ils s'étaient avérés exacts... notre société verrait sans doute un renouveau et certains enjeux prioritaires pourraient enfin être résolus... Arrêtons de nous voiler la face avec des leurres et des supercheries...Il est temps de revenir au concret, aux réalités du terrain, nous en avons un échantillon avec la pandémie que nous vivons encore actuellement... Je suis surprise que nos chercheurs et scientifiques n'aient pas trouver le remède miracle pour l'enrayer au travers d'algorithmes basés sur des données totalement erronées et farfelues...!
Vous aurez toutes et tous compris, que jamais je ne fréquenterai ces applications de rencontres qui naissent à une vitesse grand "V"... Déjà que par là-même, nous pouvons y voir un amalgame de données insidieuses, perverses et infondées...
0 comments

MaîtreYoda

  5 months ago
Totalement inintéressant ...
0 comments
Copied to clipboard

You’re almost there

In order to create content on the community

Verify your Email / resend
No thanks, I’m just looking

OK
Cancel
We have disabled our Facebook login process. Please enter your Facebook email to receive a password creation link.
Please enter a valid Email
Cancel
We're working on it...
When you upload a picture, our site looks better.
Upload